Résister à la monoculture minière. Retour sur la lutte de Skouriès en...

Derrière chaque éolienne, chaque panneau photovoltaïque, chaque voiture électrique, chaque data center se trouve une exploitation minière qui bouleverse les conditions sociales et écologiques des êtres peuplant le territoire où celle-ci s’établit. Le cas de la mine Skouriès, en Grèce, nous montre que les dommages infligés par la mine sont rendus indispensables par une politique promouvant certaines formes de vie au détriment d’autres.

La reproduction comme paradigme : éléments pour une économie politique féministe

Le capitalisme et une partie de sa critique se sont construits sur l'idée de production, séparant ainsi le travail (masculin, blanc) qui a une valeur - du travail invisible, socialement dévalorisé et non rémunéré. Une perspective féministe ne peut se contenter de simplement revaloriser le travail reproductif. Elle invite plutôt à considérer toutes les activités humaines sous l'angle de la reproduction matérielle et à passer de la rétribution à la restitution.

Sorcières, vénères, et antinucléaires !

Longtemps occultée, une tradition de lutte féministe contre le nucléaire ressurgit peu à peu. A Bure, où 270 km de galeries doivent être construites pour enfouir nos déchets radioactifs, le collectif des Bombes Atomiques organisait il y a trois ans un weekend antinucléaire sans homme cisgenre. Une participante exhume aujourd'hui son journal de bord de l'époque.

Voir la nature comme un·e naturaliste : une contre-histoire de la...

Le geste inaugural de la Modernité résiderait dans l’instauration d’un divorce définitif entre la nature et la culture, d’où aurait découlé une franche distinction entre art et science. Ce diagnostic est-il si sûr ? Dans ce riche entretien, l'ethnologue V. Manceron et l'historien R. Bertrand invitent à la nuance. Des scientifiques du XIXe siècle aux amateurs d’aujourd’hui, ils convoquent ces naturalistes qui n'ont jamais cessé de décrire le monde dans sa pluralité.

Séminaire du 15 décembre 2022 : Comment les scientifiques se soulèvent...

Longtemps relégué·es à leur rôle de d'observateur·rices de la nature ou de sismographes des dommages qui lui sont infligés, certain·es scientifiques se soulèvent. Comment les enjeux climatiques et écologiques les conduisent-ils et elles sur le chemin des luttes ?

Devenir sans-terre, un chemin politique

Les parcours de retours à la terre prennent des voies multiples qui permettent souvent d'éprouver au plus près les enjeux politiques des territoires. Nous publions ici un entretien retraçant le cheminement de Muriel, passant de la gestion de projet humanitaire au mouvement brésilien des Sans Terre, pour un retour ancré en France.

Guatemala : une histoire de la violence

Ayant provoquée l’un des crimes de masse les moins connus du 20ème siècle, la guerre civile guatémaltèque a laissé des traces profondes dans les paysages comme dans les mémoires. Nous revenons sur cette histoire douloureuse avec le photographe mexicain James Rodriguez.

« Octobre rose » ou la non-politique du sein

Le mois d'octobre est censé être dédié à la mobilisation contre le cancer du sein. Or la communication publique d'Octobre rose neutralise largement les enjeux sociaux, environnementaux et politiques de cette maladie. Face à cette neutralisation générale, il est nécessaire de repolitiser le cancer du sein.