Stéphanie Chanvallon

Pour une éthologie de l’invisible

L'anthropozoologue Stéphanie Chanvallon nous invite à repenser les relations inter-espèces depuis une dimension qui a été invisibilisée par les approches dominantes de l’éthologie fondées sur l’objectivation et la mesure des comportements animaux. Elle s'appuie ici sur ses précédentes rencontres avec les orques sauvages.