Podcast – Panique à l’université

Entretien avec Francis Dupuis-Déri, professeur au département de sciences politiques à l’Université du Québec à Montréal, à propos de son dernier livre, "Panique à l’université – Rectitude politique, Woke et autres menaces imaginaires", paru chez Lux et disponible en France depuis septembre 2022 : où il est question de panique morale, de pensée réactionnaire, d'intersectionnalité, de luttes sociales, de vie universitaire et de plein d'autres choses.

La terre ou rien !

Quel meilleur moyen pour revenir sur Terre que… de reprendre des terres ? La question foncière pourrait devenir l’une des principales voies d’entrée des luttes écologiques pour les années à venir. Partir de l'usage et de la propriété de la terre pour inverser le cycle de destruction des sols, des vivants et du sauvage, voilà l'hypothèse explorée depuis deux ans par les membres de Reprise de terres. En avant-première, voici l'édito du hors-série Socialter à paraître prochainement.

Enracinement identitaire ou attachements terrestres ? Conflits autour de la réhabitation du monde

Le fascisme a historiquement prospéré dans les époques de forte désorientation existentielle et politique. En réponse au déracinement et aux vies aliénées provoqués par le techno-capitalisme, il propose des mythes consolants et sanglants. Afin de combattre la récupération de l'écologie par le fascisme, l’enjeu brûlant est de repenser nos attachements terrestres dans un sens émancipateur.

Séminaire du 30 novembre 2022 : Soigner notre condition terrestre, habiter la Terre en communs

Comment imaginer et inventer les institutions politiques capables de répondre aux défis de la catastrophe écologique ? Comment prendre soin des mondes et des milieux que nous habitons en réinventant les formes du vivre ensemble dans une perspective multispécifique, décoloniale et écoféministe ?

L’État social contre la Sociale

Bonnes feuilles - Dans les débats publics, la protection sociale est souvent considérée comme une mission de l’État providence sans cesse dévaluée par des politiques néo-libérales. Une autre perspective ancrée dans la longue durée invite à y voir une opposition entre l’État social et la Sociale : celle-ci symbolise la protection sociale auto-organisée par les travailleures·ses que l’État tente de détricoter et de contrôler jusqu’à en changer sa nature.

Devenir sans-terre, un chemin politique

Les parcours de retours à la terre prennent des voies multiples qui permettent souvent d'éprouver au plus près les enjeux politiques des territoires. Nous publions ici un entretien retraçant le cheminement de Muriel, passant de la gestion de projet humanitaire au mouvement brésilien des Sans Terre, pour un retour ancré en France.

Guatemala : une histoire de la violence

Ayant provoquée l’un des crimes de masse les moins connus du 20ème siècle, la guerre civile guatémaltèque a laissé des traces profondes dans les paysages comme dans les mémoires. Nous revenons sur cette histoire douloureuse avec le photographe mexicain James Rodriguez.

Prologue à la condition terrestre

Bonnes feuilles - Les institutions politiques modernes sont en crise et semblent incapables de répondre à la catastrophe écologique. En partant de différentes luttes menées à travers le monde, les auteurs font apparaître d’autres manières de faire politique depuis les milieux de vie. Prenant acte des critiques décoloniales et écoféministes, ils dessinent les contours d’une cosmopolitique qui tienne compte des différentes manières d’habiter la Terre.

Plus d'articles

La pandémie et le climat

Par leur caractère mondial et systémique, la pandémie de COVID-19 et le réchauffement climatique ont ceci en commun de rebattre les cartes des attentes politiques collectives. Plutôt que d'établir une hiérarchie entre ces deux désastres, cet article analyse leur similitudes et s'interroge sur la manière de tirer certains enseignements de la pandémie pour la crise climatique.

« Octobre rose » ou la non-politique du sein

Le mois d'octobre est censé être dédié à la mobilisation contre le cancer du sein. Or la communication publique d'Octobre rose neutralise largement les enjeux sociaux, environnementaux et politiques de cette maladie. Face à cette neutralisation générale, il est nécessaire de repolitiser le cancer du sein.

Pas une bassine de plus !

Malgré une ample et grandissante opposition populaire, les projets de méga-bassines ne sont ni stoppés, ni même mis en pause. Dénoncés autant par les habitant·es, les activistes que les scientifiques, ces projets continuent d'être promus par le secteur agro-industriel et un certain monde politique et administratif. Nous publions cet appel visant à enrayer cette dynamique.

Le fantasme transhumaniste ou l’autre visage de la crise écologique

Contrairement à une idée souvent avancée, le transhumanisme ne constitue pas une révolution. Cette utopie approfondit et radicalise le projet moderne d'arrachement à la nature et de maîtrise techno-scientifique du monde. Si ses promoteurs annoncent régénérer l'être humain ou même réduire la taille des individus pour faire face aux contraintes écologiques, leur objectif fondamental est de rendre intouchable la norme de vie capitaliste et industrielle.

Du gibier au réservoir de pathogènes : habiter le trouble sanitaire

[Bonnes feuilles] Souvent considérés comme représentants de la nature, les animaux sauvages peuvent faire l'objet de politiques de contrôle particulièrement intenses. Cet extrait examine le cas du sanglier pris dans les politiques de biosécurité européennes. Chassé et considéré comme nuisance, il est aussi contrôlé et tué pour protéger le modèle d'élevage dominant.

Pour une décroissance écosocialiste

Transition, bifurcation ou révolution écologique : l'époque se cherche une nouvelle direction, comme en atteste la prolifération de tous ces mots. Quelle alternative imaginer face à cet ordre économique et politique mortifère ? En huit courtes thèses, les auteurs de cet article résument les raisons pour lesquelles une décroissance écosocialiste est souhaitable.

Newsletter

Se tenir informé.e des dernières publications