U.S.A. : fascisme ou abolition

/
Depuis plus d’une décennie, presque chaque élection à travers le monde se solde par ce constat d’impuissance navrante : prévoir le pire. Que penser des élections américaines du 3 novembre prochain ? Une défaite de Trump pourrait-elle se muer en un coup de force fasciste ? Une victoire de Biden offrirait peu de choses, mais pourrait être le point d’appui minimal pour expérimenter d’autres façons de vivre aux U.S.A.
Précipitation du fascisme J’entends certes décrire un phénomène qui n’est pas nouveau : l’histoire des U.S.A. commence...

Portrait du capitalisme en économie régénérative

/
L'économie peut-elle se réconcilier avec l'écologie ? En août dernier, le festival Agir pour le vivant a spéculé sur cette réinvention. Le décryptage méticuleux qui est proposé ici l'interprète comme une nouvelle étape dans la dépolitisation des enjeux écologiques. Autant de confusions qui aboutissent au contraire de l'objectif affiché : mettre un terme au ravage du vivant
Dans le contexte du post-confinement, les grandes entreprises, la finance, se posent des questions. Par exemple : « On nous a...

17 novembre 2020 : agissons contre la réintoxication du monde !

/
« Le 17 juin dernier, alors que la machine se ré-emballait de plus belle, plus de 70 actions, blocages, rassemblements se sont déployés simultanément à travers le pays. Ils ont matérialisé un premier grand rebond de luttes de terrain contre la réintoxication de monde. »
Dans la première moitié de l'année 2020, le déferlement viral aura provoqué un ralentissement inédit de...

Avion à hydrogène : quelques éléments de désenfumage

/
L’hydrogène est-elle l’énergie du futur qui alimentera nos avions, nos voitures et nos iphones ? Dans le sillage d’une récente lettre interrogeant la nécessaire réorientation du secteur aérien, un groupe de scientifiques poursuit son travail de démystification. Contre la stratégie climaticide de l’Etat et des industriels, 18 marches sont organisées partout en France ce samedi pour empêcher la relance de l’industrie aéronautique.
Nul n’est désormais censé ignorer les vertus de l’hydrogène. En France, le mois de septembre 2020 restera comme une formidable rampe de...

Né·e·s de la Terre. Un nouveau mythe pour les terrestres

/
Que nous dit le malaise ressenti lorsque nous évoquons la « Terre - Mère » ? Émilie Hache retrace l’histoire de cette expression ambiguë, et exhume des récits négligés par la modernité chrétienne. Derrière l’analogie dévalorisante entre la Terre nourricière et les femmes fécondes, on trouve des mythes d’enfants qui viennent du fond de la Terre : l’affirmation, transformatrice, d’un lien de génération entre la Terre et les humains.
Traduction de "Born from Earth. A new myth for Earthbounds" dans l'ouvrage collectif The Science and Politics of Landing on Earth, Bruno Latour...

Démanteler la technosphère

/
Alors que le président Macron invoque le « tournant de l'innovation » pour imposer la 5G, il apparaît de plus en plus clairement que le discours du progrès linéaire sert le maintien d'un seul monde parmi d'autres. A partir d’une lecture du livre Mauvais temps, Jean-Baptiste Vidalou explore l’imposition des dispositifs de contrôle et d’organisation en réseau et les moyens d’y échapper.
« Les gens n'en ont rien à faire du monde réel.» Vaclav Smil, Transitions & Energies, N°4 A propos...

Sommes-nous trop sages devant la catastrophe ?

/
Contre la mémoire sélective du mouvement climat, le dernier livre d’Andreas Malm revient sur le rôle majeur des pratiques de sabotage et d’action directe dans les victoires passées. Son récit alternatif invisibilise pourtant à son tour certaines luttes, notamment écoféministes. Depuis les années 1970, ces dernières contribuent à complexifier les termes souvent binaires du débat violence/non-violence.
A propos de : Andreas Malm, Comment saboter un pipeline ?, trad. Étienne Dobenesque, Paris, La Fabrique, 2020

COVID-19 : vers une gouvernementalité anthropocénique

Le choix d’une mise à l’arrêt temporaire de l’économie réelle par l'adoption du confinement de masse ainsi que l’ensemble des mesures qui se sont suivies pour répondre à la propagation fulgurante de la Covid 19 semblent configurer une nouvelle forme de gouvernementalité s’appliquant à l’échelle planétaire et s’appuyant sur les technologies de contrôle numériques pour s’exercer : une gouvernementalité anthropocénique.
Que les États décident de mettre quasi-simultanément sous cloche environ 4 milliards d’êtres humains en les confinant chez eux, c’est sans précédent...

Plus d'articles

Les médecines terrestres face au coronavirus

Dans le contexte du Covid-19 et de la casse de l'hôpital public, nous prenons légitimement la défense de notre système de santé. Pourtant, l'épidémie actuelle ne doit-elle pas nous pousser à explorer d'autres formes de soin, au delà de l’institution médicale moderne ? Dans cet entretien, Thierry Thévenin et Lilian Ceballos défendent une médecine terrestre.
Dans la tourmente du covid-19, nous prenons légitimement la défense des personnels soignants et du système de soin, contre la dynamique...

Relire L’utopie ou la mort

/
« Tous ceux qui s’accrochent aux privilèges de la société de consommation, proférait-il en 1973, qui refusent les réformes […] indispensables à la justice sociale à l’échelle mondiale et à la survie, peuvent désormais être considérés comme les assassins des plus démunis. Voulez-vous risquer d’être traités d’assassins par vos enfants […] ? ».
Nous reproduisons ici la préface à la réédition de L’utopie ou la mort (Points Seuil, 2020), de René Dumont, paru initialement en...

« Tous à nos cabanes ! »

/
Comment penser les cabanes comme des lieux de l'élan critique et pas du repli psychologique ? Dans cette traversée de planches en planches, inspirée par Marielle Macé et Luc Boltanski, l'anthropologue Frédéric Keck nous invite à mettre à bas la "cité par projets" du capitalisme contemporain et à faire de ses débris des matériaux pour nos cabanes.
Un article publié par Le Monde le 26 mars 2020 révèle que depuis le confinement décrété obligatoire par le président de...

Lettre aux salariées et salariés de l’aéronautique toulousaine

/
Par où commencer la réorganisation productive de la société industrielle ? Quel secteur démanteler, quelle technologie abandonner, quels métiers imaginer ? Le secteur aérien, dont la croissance semblait irrésistible jusqu’au début 2020, pourrait devenir le lieu de ces métamorphoses. Cette lettre adressée aux salariées et salariés de ce secteur inaugure peut-être le début d’un plan.
Nous faisons partie de l’Atécopol((L’Atelier d’Ecologie Politique (Atécopol). Voir notre site web pour plus de détails sur nos...

Faut-il en finir avec la civilisation?

/
[Bonnes feuilles] Il y a une dizaine de milliers d’années, la sédenta­ri­sation et l’émergence de l’agriculture ont jeté les bases de notre civilisation. Et si ces événements avaient précipité l’humanité dans un processus écocide et autodestructeur dont nous mesurons aujourd’hui toute la gravité ? Dans son dernier essai, Pierre Madelin examine d’un regard critique les fondements de cette théorie primitiviste.
Ce texte est extrait de P. Madelin, Faut-il en finir avec la civilisation ? Primitivisme et effondement, Paris, Ecosociété, 2020

Choses vues

/
Qu’avons-nous vu depuis six mois, depuis le surgissement du virus, depuis l’avalanche de transformations qu’il a produites ? Comment empêcher que le poids de l’habitude et la force de l’amnésie acclimatent ce qui était alors nouveau, impensable, terrifiant ? S’il appelle sans doute, aussi, d’autres observations, d’autres enregistrements et d’autres reprises, ce texte propose une traversée de l’époque afin d’éviter, qu’avec le passage du temps, l’extraordinaire se mue en ordinaire et que le redoutable devienne légal.
Ce texte est publié simultanément avec Reporterre. Nous avons vu abolie en un claquement de doigts la liberté...

Newsletter

Se tenir informé.e des dernières publications