Que demande la lutte politique aujourd’hui ?

Traditionnellement comprise comme une affaire d'alliances entre les humains, la politique peut-elle être entendue comme une pratique d'alliances et d'oppositions non seulement entre humains mais aussi avec d'autres vivants ? Isabelle Stengers revient ici sur cette thèse défendue par Léna Balaud et Antoine Chopot dans un livre récent.

Reprise de terres – Séminaire Devenirs Terrestres du 12 janvier 2022

Deuxième séance du séminaire Devenirs Terrestres, Mercredi 12 janvier 2022, 17h30-20h30 à La Parole Errante (9 rue François Debergue 93100 Montreuil, métro croix de Chavaux)1La Parole Errante Demain - Espace autogéré d'expérimentations politiques et sociales : nous avons besoin de lieux d’auto-organisation pour se rencontrer, discuter, combattre les logiques de concurrence, de privatisation, faire vivre des pratiques de solidarité, épauler les luttes en cours, rendre possible des initiatives culturelles, sociales et politiques qui dessinent une autre ville, une autre géographie que celle imposée par les politiques urbaines et la métropole du Grand Paris. – Entrée libre – Pas de visio-conférence – inscription nécessaire ici La logique capitaliste de contrôle, de mise en équivalence et de valorisation marchande des formes de vie, par les moyens industriels et technologiques qu’elle a mis en place à cette fin, a dépossédé simultanément les terres de leurs habitant·es et les habitant·es de leurs terres. À coups répétés de bétonisation, de mises en culture et en élevage productivistes, de création de réserves naturelles excluant des peuples autochtones, le monde capitaliste n’a cessé de mettre en danger les conditions d’habitabilité des lieux et de la Terre, pour les humains et les autres vivants. Proche de la revue Terrestres, le collectif « Reprise de terres » s’est lancé 2019 autour de l’envie d’approfondir la question de l'écologie politique par sa dimension foncière afin de penser comment, au plus près des territoires et de leurs habitant·es, il était possible de participer à enrayer la dépossession économique et le ravage écologique systémique. Composé d'habitant·es de lieux en lutte, de chercheur·euses, de militant·es et de paysan·nes, le collectif Reprise de terres s'est réparti en trois dynamiques d'enquêtes concernant respectivement l'histoire et l'avenir du foncier agricole (1), les lignes de partage entre l'usage et la protection de « milieux naturels » divers (2), et le maintien des...

Du risque industriel clés en mains, as soon as possible

Par ces temps d'état d'urgence productiviste, high-tech et nucléaire, il n'est pas inutile de mesurer, depuis la loi de 1976 sur le risque industriel, l'extension de la « simplification administrative » en matière d'environnement et de risques...

Total face au réchauffement climatique (1968-2021)

Total savait et Total n'a rien fait, sinon fabriquer du doute. En écho au récent coup de tonnerre scientifique et médiatique sur l'attitude délétère de la multinationale face au changement climatique, nous publions la traduction intégrale en français de l'étude de Global Environmental Change, enrichie de précisions et de nouveaux documents.

Podcast – Reprise de terres – L’installation paysanne

Podcast - Reprise de terres. La radio Zoom écologie était avec nous aux rencontres « Reprise de terres » pour aborder les enjeux de l’installation paysanne, avec des membres de l’Atelier Paysan, de Terre de liens et de l’association AGTER. Comment nourrir au mieux le maximum de monde tout en sapant la domination de l’agriculture industrielle ?

Le hantement du monde

Zoonoses, pandémies, tout semble indiquer que la fréquence des catastrophes sanitaires provoquées par la modernité industrielle va s'accélérer au cours des prochaines décennies. Faut-il alors parler de Pathocène pour désigner notre temps?

Comment guérir en pathocène ?

Des agents pathogènes hantent nos vies et nous sommes hantés par la peur de perdre la santé et notre habitat terrestre. Nous sommes de plus en plus troublés par les milliards d’êtres vivants anéantis par notre mode de vie et d’alimentation. Nous vivons en Pathocène. De quelle histoire troublée cette ère de vulnérabilité est-elle le nom, et comment la conjurer ?

Cause Animale, Luttes Sociales

Souvent réduite à un régime alimentaire ou à la lubie passagère d’une époque déboussolée, la cause animale est de plus en plus médiatisée mais aussi instrumentalisée, récupérée et dépolitisée. Dans l'anthologie qu'ils ont coordonné, Cause Animale, Luttes Sociales, Roméo Bondon et Elias Boisjean explorent ses racines historiques pour mieux souligner le non-sens d’un engagement animaliste qui se passerait d’une remise en cause du capitalisme.

Notes[+]