Du pain et des roses : une contre-histoire écologique du socialisme

/
La pensée socialiste s'est-elle, dès ses débuts au 19e s., laissée contaminer par l'idéologie productiviste, expliquant ainsi les ravages écologiques du soviétisme ? L'enquête de Serge Audier sur les origines de la pensée écologique dévoile une réalité plus complexe : malgré sa tendance au productivisme, c'est dans les marges du socialisme que s'est inventée l'écologie sociale qui ressurgit aujourd'hui.
À propos des ouvrages de Serge Audier, La société écologique et ses ennemis (2017) et L’âge productiviste (2019), Paris, La Découverte.

Lubrizol : la catastrophe n’a pas (encore) eu lieu

/
Quelques jours après l’incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, l’historien Renaud Bécot revient sur l’histoire du site et fait le récit de la gestion de cette crise. Une mise en perspective approfondie qui s'impose pour dépasser les écueils d’une lecture présentiste de l’actualité. Symptôme de l'échec toujours répété de la maîtrise des risques industriels, ce type d’accident ne devrait-il pas être l'occasion d'interroger la viabilité écologique et sociale de nos choix de production et de consommation ?
Ce texte est écrit moins d’une semaine après l’incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, survenu le jeudi 26 septembre 2019. Dans...

Accumuler de la matière, laisser des traces

/
Que penser du récent pic dans la consommation mondiale de ciment ? Passant des flux aux stocks de matières qui s’accumulent de manière exponentielle, Nelo Magalhães nous présente quelques verrous, impasses et cercles vicieux de la lourde infrastructure de notre modernité capitaliste.
Pic en vue ? Matière à réfléchir Pic ?1Les thématiques traitées dans ce texte font l’objet d’une thèse (en cours)....

Quelle histoire de la fabrique du consumérisme ?

/
Alors que partout les ravages d’une consommation excessive accentuent les inégalités à l’échelle mondiale et les dérèglements planétaires, est-il encore possible de décrire de façon triomphaliste l’entrée des Français dans l’ère de la consommation de masse et des supermarchés ?
A propos de Jean-Claude Daumas, La révolution matérielle. Une histoire de la consommation, France, XIXe-XXIe siècles, Paris, Flammarion 2018.

Menaces sur la Loire : le pont de trop

/
Près d’Orléans, un magnifique territoire de nature sauvage du Val de Loire est promis à une destruction prochaine. Depuis bientôt 23 ans, le département veut y construire un pont en dépit d’une avalanche d’arguments contraires, dans un site classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. A partir du 11 août, un vigoureux mouvement de résistance construit un « Village des alternatives » tourné vers l’avenir pour s’opposer à ce projet d’un autre temps.
La trouée est large de 70 mètres et s’étend sur deux kilomètres. Les arbres du bois des Comtesses, ancien Espace Boisé...

Le paresseux et le brasier

/
La forêt est-elle hérétique ou sorcière ? Mérite-t-elle le bûcher ? Les incendies nous avilissent en même temps qu'ils font périr plantes et animaux. Pablo Solon nous invite à devenir, un instant, paresseux, et à placer comme lui tous nos espoirs de survie dans le vent, la pluie, la solidité d'un arbre trois fois centenaire : en un mot d'embrasser la forêt, au lieu de l'embraser.
Traduction d'un texte publié dans Pàgina Siete en août 2019 sous le titre « El perezoso y la hoguera » et traduit...

Retrouver la vie, bloquer l’économie : impressions du camp d’été d’Extinction...

Y a-t-il du nouveau dans le mouvement climat ? Apparu en France l'hiver dernier, le mouvement Extinction Rebellion organise la résistance contre la destruction de la vie par des blocages de l'économie. Des membres de Désobéissance écolo Paris nous ont envoyé ce témoignage de leur camp d'été, où il est aussi question d'autonomie et de « culture régénératrice ».
Un petit coin de verdure au creux d’un vallon charentais, sur les terres d’une ferme anarchiste bio. C’est le lieu choisi par...

L’« An zéro » de l’écologie macroniste ?

/
Quelles stratégies pour que l'écologie ne sépare plus son combat de celui de la justice ? Comment éviter lesdites transitions qui nous font tourner en rond sans que rien ne change vraiment ? En réponse aux échecs d’une écologie co-optée par le pouvoir politique et par les intérêts économiques qui détruisent les conditions de la vie sur terre, une trentaine d’associations, collectifs et syndicats lancent le débat. Une autre écologie, indisciplinée et créatrice, existe déjà.
Du 30 août au 1er septembre devait se tenir à Gentioux-Pigerolles (Creuse), sur le plateau de Millevaches, un festival « écolo » de masse....

Notes   [ + ]

1. Les thématiques traitées dans ce texte font l’objet d’une thèse (en cours).