Retour sur le passe vaccinal et son monde

Instauré en juin 2021, le passe sanitaire français vient de prendre fin le 31 juillet 2022. Ce dispositif inédit de contrôle des populations, décalque de celui apparu en Chine au printemps 2020, est sans doute moins supprimé que désactivé. Que retenir de cette expérience inédite ? Ce texte collectif propose un bilan de cette technologie et réfléchit à la tension entre santé publique et libertés publiques.

Les impacts écologiques de la 5G

Sous la contrainte matérielle et feignant de maîtriser un processus qui leur échappe, le grand patronat et le sommet de l’État en appellent à la sobriété. Plutôt que cette énième tentative de greenwashing qui signe leur impuissance, il serait temps de passer aux travaux pratiques. La 5G, dont la critique est renvoyée par Macron dans le camp infamant des Amish, devrait figurer aux priorités des innovations à abandonner.

Plus vite plus cher, à quoi ça sert ?

Depuis le 4 juin 2022, une nouvelle ZAD s’est installée dans la vallée du Ciron en Sud-Gironde pour s’opposer aux futurs travaux de la LGV. S’annonçant comme le grand projet inutile et imposé de la décennie dans la région, les lignes à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax sont à nouveau mises sur les rails après 30 ans d’hésitations. Retour sur l’historique de ce projet mortifère et les perspectives suscitées par la relance de la mobilisation.

L’héritage de la Dialectique de la raison chez les écoféministes

Comment articuler les luttes féministes, antiracistes, de classes, antispécistes et écologistes ? Parmi différents chemins possibles, Jean Baptiste Vuillerod propose d'éclairer le corpus écoféministe à partir de la Théorie critique allemande élaborée au milieu du XXe siècle. Cette rencontre entre deux traditions de pensée offre des prises pour comprendre et critiquer la domination de la nature.

La niche climatique humaine

A mesure que les conséquences du changement climatique se font sentir, se dessine la figure d’un monde de moins en moins vivable. Si l’on peut ajouter des couches pour se protéger des grands froids, lorsque la chaleur devient insupportable, nous n’avons que notre peau à retirer. Mais jusqu’où et pour qui le climat peut-il devenir impropre à la vie humaine ? Selon une étude, il est possible qu’en ce siècle plus de 3 milliards de personnes soient exposées à un climat inhabitable.

Crises sanitaires et profits : une brève histoire du marketing épidémique

La pénurie de masques, au début de la pandémie de COVID-19, a offert une illustration supplémentaire de l'incapacité du marché à fournir les biens essentiels. Mais par-delà cet épisode désastreux, qu’en est-il des relations entre objets jetables et pandémies ? Et si les épidémies avaient participé à construire la jetabilité ordinaire des objets du quotidien ? Dans cet article, l'auteure explore cette hypothèse en s’intéressant à trois objets emblématiques.

Pour des reprises de savoirs, appel à des chantiers Pluri·versités

Issus des alternatives, des luttes ou du monde universitaire, et suite aux rencontres "reprise de terres" de l'été 2021, des chantiers-pluriversités s'organisent cet été 2022 à travers toute la France. Il s'agit de mettre à l'ouvrage simultanément nos têtes, nos cœurs et nos mains pour habiter des communs terrestres.

De l’emprise du gaz russe en Europe et en France

Peu avant la guerre en Ukraine paraît une enquête réalisée par Mickaël Correia : Criminels climatiques. Enquête sur les multinationales qui brûlent notre planète (La Découverte, 2022). Trois multinationales de l’énergie y sont minutieusement analysées. Parmi elles, le géant gazier russe Gazprom, entreprise proche de Poutine. L’auteur revient avec nous sur notre dépendance croissante à son égard et les défis géopolitiques qu’elle soulève.