Race et histoire environnementale

Racistes, les précurseur·es américain·nes de la pensée écologiste ? Dans cet article classique, l’historienne américaine Carolyn Merchant montre qu’il n’existe pas de réponse simple à cette question. Si certain·es, comme John Muir, ont brillé par leur préjugés raciaux et leur indifférence aux injustices qui en découlent, d’autres comme Thoreau ou Mary Austin se sont en revanche engagé·es en faveur de l’abolition de l’esclavage ou de la reconnaissance des peuples autochtones.

Le kaléidoscope de la catastrophe : lumières et opacités chez Andreas Malm

Au fil de ses ouvrages et de ses interventions, Andreas Malm s'est imposé comme une figure majeure de la pensée éco-marxiste. Cependant, comment comprendre certaines équivocités ? Qui sont les oublié·es de ses analyses ? Son léninisme politique est-il pertinent pour notre époque ? Qu'en est-il de sa confiance en certaines technologies réputées salvatrices ? Ce long article mène l’enquête en revenant sur l’œuvre du penseur suédois.

Le concept de neutralité carbone est un piège

Peut-on sérieusement atteindre la neutralité carbone d'ici la fin du siècle ? Dans cet article retentissant, trois économistes du climat reviennent sur les principales étapes qui ont popularisé l'idée de compensation des émissions de CO2 comme moyen de limiter le réchauffement. Analysant les échecs successifs de cette approche pourtant hégémonique, ils montrent qu'elle repose sur des hypothèses technologiques de plus en plus extravagantes

La Décroissance et l’État : une approche Gramscienne

Quel avenir pour l’État dans une société post-croissance ? Le pari théorique de ces deux économistes est de penser des réformes révolutionnaires qui conduiraient à métamorphoser l’État. Plutôt que d’imaginer sa disparition, c’est la dynamique créative de la société civile et politique qui permettrait de faire émerger de nouvelles institutions. Multiplier les outils et les pratiques ouvrirait la voie à une société décroissante et favoriserait un renversement d’hégémonie.

La vie comme exode

Les milliardaires de la Silicon Valley nous sauveront-ils du désastre en cours ? Réaliseront-ils ainsi la mythologie du capitalisme selon laquelle l'humanité peut compter sur quelques individus audacieux, une sorte d'avant-garde au service du bien commun ? Dans cet article, Nikolaj Schultz revient sur l'idéologie sécessionniste et mortifère qui semble régner chez les maîtres du monde.

Il faut détruire les infrastructures des énergies fossiles

Si quelqu’un a placé une bombe à retardement dans votre maison, vous êtes en droit de la débrancher et de la détruire. Il en va de même pour notre planète. C’est le constat fait récemment par le chercheur et activiste Andreas Malm dans une tribune publiée par le journal britannique The Guardian. Terrestres propose une traduction de ce texte qui touche à une question brûlante pour le mouvement écologiste et climatique.

Décroissance et marxisme : la voie catalane

Depuis les propositions pionnières de Serge Latouche, les pensées décroissantes se sont  frayées un chemin et une légitimité dans le monde intellectuel et universitaire. On découvrira ici le dynamisme et l’originalité de la pensée de l’école catalane de la décroissance.

La stratégie du choc du capitalisme numérique

« Nous avons besoin d'une population pleinement connectée et d'une infrastructure ultra-rapide » : alors que le coronavirus continue de tuer des milliers de personnes chaque jour, les entreprises technologiques saisissent l'opportunité du choc sanitaire afin d'étendre leur portée et leur pouvoir.