La reproduction comme paradigme : éléments pour une économie politique féministe

Le capitalisme et une partie de sa critique se sont construits sur l'idée de production, séparant ainsi le travail (masculin, blanc) qui a une valeur - du travail invisible, socialement dévalorisé et non rémunéré. Une perspective féministe ne peut se contenter de simplement revaloriser le travail reproductif. Elle invite plutôt à considérer toutes les activités humaines sous l'angle de la reproduction matérielle et à passer de la rétribution à la restitution.

Se battre contre l’extractivisme depuis les territoires sacrifiés en Inde

Grand pays lancé dans la course à la modernisation, l'Inde se conforme, elle-aussi, à une logique d'appropriation et d'exploitation implacable de ses terres et de leurs habitant·es. Ce texte décrit le cas des Adivasis, peuple du sous-continent luttant contre les ravages du progrès indien.

La pandémie et le climat

Par leur caractère mondial et systémique, la pandémie de COVID-19 et le réchauffement climatique ont ceci en commun de rebattre les cartes des attentes politiques collectives. Plutôt que d'établir une hiérarchie entre ces deux désastres, cet article analyse leur similitudes et s'interroge sur la manière de tirer certains enseignements de la pandémie pour la crise climatique.

Pour une décroissance écosocialiste

Transition, bifurcation ou révolution écologique : l'époque se cherche une nouvelle direction, comme en atteste la prolifération de tous ces mots. Quelle alternative imaginer face à cet ordre économique et politique mortifère ? En huit courtes thèses, les auteurs de cet article résument les raisons pour lesquelles une décroissance écosocialiste est souhaitable.

Race et histoire environnementale

Racistes, les précurseur·es américain·nes de la pensée écologiste ? Dans cet article classique, l’historienne américaine Carolyn Merchant montre qu’il n’existe pas de réponse simple à cette question. Si certain·es, comme John Muir, ont brillé par leur préjugés raciaux et leur indifférence aux injustices qui en découlent, d’autres comme Thoreau ou Mary Austin se sont en revanche engagé·es en faveur de l’abolition de l’esclavage ou de la reconnaissance des peuples autochtones.

Le kaléidoscope de la catastrophe : lumières et opacités chez Andreas...

Au fil de ses ouvrages et de ses interventions, Andreas Malm s'est imposé comme une figure majeure de la pensée éco-marxiste. Cependant, comment comprendre certaines équivocités ? Qui sont les oublié·es de ses analyses ? Son léninisme politique est-il pertinent pour notre époque ? Qu'en est-il de sa confiance en certaines technologies réputées salvatrices ? Ce long article mène l’enquête en revenant sur l’œuvre du penseur suédois.

Le concept de neutralité carbone est un piège

Peut-on sérieusement atteindre la neutralité carbone d'ici la fin du siècle ? Dans cet article retentissant, trois économistes du climat reviennent sur les principales étapes qui ont popularisé l'idée de compensation des émissions de CO2 comme moyen de limiter le réchauffement. Analysant les échecs successifs de cette approche pourtant hégémonique, ils montrent qu'elle repose sur des hypothèses technologiques de plus en plus extravagantes

Bloquer et occuper : pour quelles finalités politiques ?

Les luttes ayant pour enjeu les questions de circulation - les occupations, les émeutes et les blocages d’infrastructures essentielles qui dominent le répertoire actuel de la résistance - ont été ces dernières années plutôt associées aux mouvements de gauche. Mais que se passe-t-il lorsqu'elles migrent à travers le spectre politique, vers des mouvements réactionnaires et nationalistes ?