Traduction

Décroissance et marxisme : la voie catalane

Depuis les propositions pionnières de Serge Latouche, les pensées décroissantes se sont  frayées un chemin et une légitimité dans le monde intellectuel et universitaire. On découvrira ici le dynamisme et l’originalité de la pensée de l’école catalane de la décroissance.

La stratégie du choc du capitalisme numérique

« Nous avons besoin d'une population pleinement connectée et d'une infrastructure ultra-rapide » : alors que le coronavirus continue de tuer des milliers de personnes chaque jour, les entreprises technologiques saisissent l'opportunité du choc sanitaire afin d'étendre leur portée et leur pouvoir.

Le Covid-19 et les circuits du Capital

Plutôt que messager de la nature, le coronavirus qui nous affecte doit son existence à un vaste réseau de relations : grandes places financières mondiales, marchés aux animaux, néo-libéralisation des politiques de santé publique, confinement des travailleurs et industrialisation de l’élevage animal. Faire face à la pandémie, ce pourrait être alors penser un projet de « désaliénation ».

Quand la Terre bascule

A rebours d'une intuition qui voudrait que les changements écologiques planétaires se produisent progressivement, l'histoire de la Terre montre que des bouleversements globaux et très rapides sont possibles. Or il est avéré que les activités humaines sont précisément en train d'en provoquer…

Intoxiquer et opprimer les peuples indigènes pour de l’or et des mines

L'extractivisme est le plus souvent décrit à travers des flux géographiques et des millions de tonnes de matières premières extraites de la Terre. S'arrêter sur un lieu et un peuple indigène du Brésil victime des appétits des industries minières et d'orpaillage permet d'appréhender différemment ce phénomène global de destruction des territoires et des vivants qui y habitent.

Le Léviathan et le climat

Si la réflexion sur l’entrée des démocraties occidentales dans un régime d’état d’exception permanent est avancée, comment ce dernier va-t-il se combiner avec le réchauffement climatique ? Dans cette recension de l’incontournable Climate Leviathan, Alyssa Battistoni propose un questionnement inquiet sur les formes de la souveraineté politique planétaire et sur ses contestations.

Le paresseux et le brasier

La forêt est-elle hérétique ou sorcière ? Mérite-t-elle le bûcher ? Les incendies nous avilissent en même temps qu'ils font périr plantes et animaux. Pablo Solon nous invite à devenir, un instant, paresseux, et à placer comme lui tous nos espoirs de survie dans le vent, la pluie, la solidité d'un arbre trois fois centenaire : en un mot d'embrasser la forêt, au lieu de l'embraser.

La vie en flammes

L’Amazonie brûle aussi en Bolivie. Elizabeth Peredo est le témoin des feux qui ravagent la forêt du Chiquitano. Elle accuse le gouvernement « progressiste » bolivien d’organiser le saccage de la Terre entretenue par les « invisibles », les peuples indigènes, les femmes. Ce texte sensible est un appel écoféministe à la révolte depuis la Terre où nous sommes ancrés corporellement.

Photosynthèse

Ce sont les plantes qui ont rendu le monde vivable pour les êtres que nous sommes. L'anthropologue Natasha Myers nous montre ici comment les « êtres verts » constituent une force géologique, à l'échelle du monde, avec lesquels nous pouvons élaborer des formes de collaboration éthique, voire politique, pour vivre et survivre à l'ère de l'Anthropocène.

Le Jour de la Terre et la Crosse de hockey : un singulier message

À l’occasion du 20e anniversaire de la fameuse courbe en forme de crosse de hockey, qui montrait l'évolution de la température sur plusieurs siècles, son auteur, le climatologue américain Michael Mann, revient sur les campagnes de discrédit dont il a été victime et enjoint ses collègues à parler crûment.