Temps de lecture : 3 minutes
Après des siècles de modernisation sans merci, faut-il encore « être modernes » ou bien devenir terrestres ? Bien que trop duale, la tension entre globalisateurs modernes et terrestres est devenue une boussole politique, existentielle et théorique majeure, que le séminaire se propose d’explorer en rassemblant notamment les auteures et auteurs de la revue Terrestres, Revue des Livres des Idées et des Écologies. Qu’est ce que devenir terrestres ? Quelles histoires et quels récits faire des dérèglements en cours ? Quels sont les contours de la condition terrestre ? Que devient le politique au-delà de sa constitution moderne quand le socius exclusivement humain n’en est plus le lieu hégémonique et quand l’habiter excède le gouverner ? De quelles pensées les luttes, destitutions et alternatives contemporaines sont-elles le terreau ?
 
Ce séminaire est animé par des membres du collectif de rédaction de la revue terrestres.org, Revue des Livres, des idées et des écologies. Lieu du séminaire : 54 bd Raspail, Salle AS1_08, 54 bd Raspail 75006 Paris. Tous les 2e mercredis du mois entre 17h et 20h, du 9 décembre 2020 au 9 juin 2021. Plus d’informations : https://enseignements.ehess.fr/2020-2021/ue/883.
 
Pour l’instant les séminaires sont en ligne, inscription nécessaire à : http://listsem.ehess.fr/courses/883/requests/new

10 février: Penser le géopouvoir

“Earth beings and the neoliberal state of nature”  – Federico Luisetti (en anglais)
Penser les régimes de planétarité depuis 1492 – Christophe Bonneuil
 
Séance animée par Sophie Gosselin et Pierre de Jouvancourt

10 mars : Nous ne sommes pas seuls. Politique des alliances terrestres

Autour du livre Nous ne sommes pas seuls (Seuil, 2021) avec Léna Balaud et Antoine Chopot. 
 
Séance animée par Virginie Maris et Aurélien Gabriel Cohen

14 avril :  La Terre ou le temps des métamorphoses

La Terre ou les temps des métamorphoses : avec Emmanuele Coccia (auteur de Métamorphoses) David gé Bartoli (co-auteur de Le toucher du monde) et Frédéric Neyrat (auteur de La part inconstructible de la Terre).
 
Séance animée par Léna Balaud et Bernard Aspe

12 mai : Devenirs Terrestres 

Présentation et discussion d’un texte collectif en cours d’élaboration
 

9 juin : Revisiter la place de la technocritique dans la pensée écologique à l’heure du capitalisme numérique

Avec François Jarrige, Célia Izoard et Mathieu Amiech
 

Séances passées: