Résister au Brésil : pas d’agroécologie sans féminisme

Au Brésil, violences machistes et agrocapitalistes vont de pair. Face à l’alliance des 3B (bœuf, balle et Bible) qui ne cesse d’étendre son pouvoir, de nourrir la violence et de détruire les terres, des centaines de milliers de femmes s’organisent. En août 2023, elles ont participé à l’une des plus massives mobilisations de paysannes d’Amérique latine : la Marche des Margaridas.

Aimer, connaître et défendre le glacier de la Girose

Série « Lutte des Glaces » —Comment mêler la description scientifique et sensible d'un territoire avec les attachements et les colères qui nourrissent les luttes ? Avec certains outils singuliers de la géographie, cet article explore — en mots, en cartes et en photographies — la possibilité d'un telle rencontre.

Comment faire plier une entreprise : la méthode SHAC

Au tournant des années 2000, le mouvement de libération animale lance une campagne massive contre le plus grand laboratoire d’expérimentation animale d’Europe. La mobilisation s’organise autour de la stratégie SHAC, encore utilisée aujourd’hui. L’objectif est de provoquer la faillite d’une entreprise qui collabore à des projets toxiques.

Contre Lafarge et le monde du béton

Une coalition de luttes locales et paysannes, d'organisations nationales écologistes et sociales, de sections syndicales et de comités locaux des Soulèvements de la terre appelle à quatre jours de mobilisations du 9 au 12 décembre contre Lafarge et le monde du béton.

Rue Bellamy, Nantes.

Que disent les arbres des actions humaines et des évènements historiques ? En 23 photographies et un court texte, Sophie Planté et Frédéric Metz s'interrogent sur le temps que nous prenons pour voir et celui que les vivants prennent pour agir.

L’utopie nucléaire : le rêve de l’énergie sans la Terre

Dès les années 1950, l’industrie nucléaire française a imaginé un avenir radieux où elle produirait de l’énergie indépendamment des réserves minières d’uranium. Par quel miracle ? En réutilisant le combustible irradié pour démultiplier les ressources disponibles. Retour sur cette utopie fondatrice.

« Octobre rose » ou la non-politique du sein

Le mois d'octobre est censé être dédié à la mobilisation contre le cancer du sein. Or la communication publique d'Octobre rose invisibilise largement les enjeux sociaux, environnementaux et politiques de cette maladie. Face à cette neutralisation générale, il est nécessaire de repolitiser le cancer du sein.

Les deux piliers de l’écosocialisme démocratique

Dans quel monde vivons-nous ? Une société façonnée par les lois de l'économie qui donne au capital la souveraineté pour décider de ce qu'il faut produire, à quelles conditions sociales et écologiques. Rappelant la folie et la cruauté d'un monde organisé sur l'expansion et l'accumulation économique, J. Hickel esquisse une autre voie.

“J’adore la bagnole”: André Gorz répond à Macron

Quelques jours après le festin royal à Versailles, Macron a mis en scène sa proximité avec le peuple en faisant l'éloge calculé de la voiture individuelle. En 1973, André Gorz avait pourtant déjà écrit une réponse anticipée à cette sortie de route présidentielle : « L’idéologie sociale de la bagnole », que nous republions ici.

Monsieur le préfet des Hautes-Alpes,

Dans les Alpes, un projet d'extension d'un téléphérique sur un glacier fragilisé par le dérèglement climatique suscite une puissante opposition d'habitants. Pourtant, à ce jour, rien n'a pu arrêter l'appétit des aménageurs, alors que La Grave a résisté depuis des années à l’appel du tourisme de masse. Cette lettre ouverte est publiée à quelques jours d’une date butoir décisive pour la poursuite ou le renoncement du chantier.

Enquêter, s’émerveiller et se révolter avec Élisée Reclus

Bonnes feuilles – En 1869 et 1880, le géographe et militant anarchiste Élisée Reclus publie deux livres qui seront les plus réédités et traduits du grand savant. Avec Histoire d’un ruisseau et Histoire d’une montagne, Reclus s'adresse au plus grand nombre dans une langue vivante pour décrire la complexité et la beauté de la nature. Cent-cinquante ans plus tard, ces deux textes résonnent aussi comme des récits écologiques. Nous publions la préface de cette réédition.

Dissolution : le nouveau roman de Gérald Darmanin

Il y a un mois, le gouvernement publiait finalement son décret de dissolution des Soulèvements de la Terre. D’un trait de plume, le pouvoir espère avoir fait disparaître ses opposants politiques. Quelle est la nature de ce texte porté par Darmanin ? Yves Citton a mené l’enquête et jette une lumière inédite et pleine d'humour sur la signification de ce décret romanesque. Il apparaît que les griefs formulés à l’encontre du mouvement peuvent être lus comme autant d’éloges.