Anthropologie

COVID-19 : vers une gouvernementalité anthropocénique

Alors que le président Macron invoque le « tournant de l'innovation » pour imposer la 5G, il apparaît de plus en plus clairement que le discours du progrès linéaire sert le maintien d'un seul monde parmi d'autres. A partir d’une lecture du livre Mauvais temps, Jean-Baptiste Vidalou explore l’imposition des dispositifs de contrôle et d’organisation en réseau et les moyens d’y échapper.

Tentative d’atterrissage

Depuis plusieurs années les rencontres sur la Ferme de Lachaud se sont constituées comme un espace de discussion et d'élaboration des « devenirs terrestres ». En Août 2019 avaient lieu « Puissances de l'habiter - Matériaux pour des écoles de la terre » dont voici un passionnant récit s'essayant à rendre sensible et tangible certaines des questions de fond ayant traversées ces rencontres.

Lignes de fuite dans l’anthropologie amazoniste

Dans un livre récemment traduit, l’anthropologue brésilien Viveiros de Castro revient sur la figure de Pierre Clastres. Il s’interroge notamment sur sa postérité, non seulement pour les études amazoniennes, mais aussi pour des pans entiers de la pensée politique contemporaine, qui ont placé la question de l’Etat et de sa critique au centre de leur réflexion.

Lévi-Strauss : la nature au point zéro

L'oeuvre de Lévi-Strauss permet-elle de penser le ravage écologique contemporain ? Exhumant des réflexions méconnues sur la Shoah et sur l'anéantissement colonial des Indiens d'Amazonie, deux ouvrages récents montrent ce que l'intérêt du fondateur de l'anthropologie structurale pour la question des catastrophes peut nous apprendre.