Histoire des idées

Faire la guerre ou faire la paix

Après la publication de la critique de son livre « Abondance et Liberté » par Aurélien Berlan, Pierre Charbonnier a rédigé une réponse dont la revue Terrestres se fait ici le relais. Une façon de poursuivre le débat - la dispute ? - sur les devenirs possibles de l'écologie politique...

Réécrire l’histoire, neutraliser l’écologie politique

Où va l'écologie politique ? Derrière sa renaissance actuelle, que reste-t-il d'une tradition de pensées et d'actions qui s'est affirmée, dès ses débuts, comme une immense mise en question de l'héritage de la modernité ? La publication du livre « Abondance et liberté » de Pierre Charbonnier est l'occasion de tirer un premier bilan de cet héritage et d'exposer de francs désaccords.

Retrouver Benjamin Lay, pour une histoire populaire des Lumières

A travers la biographie de Benjamin Lay, l’historien Markus Rediker livre le récit fascinant d’un acteur central mais oublié du siècle des Lumières. Usant de tous les moyens d’action pour ébranler les conventions sociales de son temps, Lay défendit très tôt l’égalité des humains, tout en dénonçant les dégâts et les faux besoins produits par le capitalisme naissant.

Du pain et des roses : une contre-histoire écologique du socialisme

La pensée socialiste s'est-elle, dès ses débuts au 19e s., laissée contaminer par l'idéologie productiviste, expliquant ainsi les ravages écologiques du soviétisme ? L'enquête de Serge Audier sur les origines de la pensée écologique dévoile une réalité plus complexe : malgré sa tendance au productivisme, c'est dans les marges du socialisme que s'est inventée l'écologie sociale qui ressurgit aujourd'hui.