Santé

Réensauvagements : vers une conception écologique et relationnelle de la santé

Nous vivons dans l'âge des environnements pathogènes. En resituant les émergences des maladies infectieuses au sein de leurs conditions d’apparition, Camille Besombes esquisse les pistes de ce que pourrait être une conception écologique, relationnelle, communautaire et multispécifique de la santé.

Quels choix écologiques en matière de santé ?

La pandémie ouvre une brèche politique pour réinventer notre système de santé selon d’autres priorités : sociales, écologiques, démocratiques. La crise du SARS-CoV-2 est en cela bien plus qu’une crise sanitaire. Elle est un événement pandémopolitique.

Le Covid-19 et les circuits du Capital

Plutôt que messager de la nature, le coronavirus qui nous affecte doit son existence à un vaste réseau de relations : grandes places financières mondiales, marchés aux animaux, néo-libéralisation des politiques de santé publique, confinement des travailleurs et industrialisation de l’élevage animal. Faire face à la pandémie, ce pourrait être alors penser un projet de « désaliénation ».

Il n’y aura pas de retour à la normale

Nos vies reprendront-elles leur cours après le confinement ? S'appuyant sur les modélisations de la pandémie du rapport de l'Imperial College, Gideon Lichfield estime que nos vies confinées et contrôlées ne sont pas prêtes de disparaître. Le bouleversement sanitaire et sécuritaire de nos sociétés sera massif.