Séminaire du 14 février 2023 : Quelles reprises de savoirs ?

Dans le cadre du séminaire terrestres du 19 janvier à 19h30, nous ferons une présentation de l’expérience de la vingtaine de chantiers-pluriversités organisés en 2022 et un bilan et perspectives pour l'avenir. Attention : en raison de la grève de jeudi 19 janvier, la séance est reportée le 14 février à 19H.

Retour sur le soulèvement au Nicaragua : répressions, féminisme et extractivisme

Moins connu que le soulèvement chilien, la révolte nicaraguayenne de 2018 a pourtant ouvert à sa façon le cycle insurrectionnel latinoaméricain de la fin des années 2010. Opérant une convergence des luttes syndicales, féministes et écologistes et reposant sur une exigence forte de respect des droits humains, il fut durement réprimé. Pour mieux comprendre ses origines, son déroulement et ses conséquences, nous avons rencontré la chercheuse Delphine Lacombe.

La conservation de la biodiversité est une lutte politique

Reprendre des terres pour laisser la place aux dynamiques spontanées du vivant : voilà qui peut paraître séduisant. Pourtant, la volonté de conserver une nature intacte plonge ses racines… dans la colonisation et le développement capitaliste et industriel lui-même ! Les chercheurs Büscher et Fletcher proposent des outils pour une authentique révolution de la conservation, qui aurait pour horizon une convivialité politique et post-capitaliste entre vivants.

Voir la nature comme un·e naturaliste : une contre-histoire de la modernité

Le geste inaugural de la Modernité résiderait dans l’instauration d’un divorce définitif entre la nature et la culture, d’où aurait découlé une franche distinction entre art et science. Ce diagnostic est-il si sûr ? Dans ce riche entretien, l'ethnologue V. Manceron et l'historien R. Bertrand invitent à la nuance. Des scientifiques du XIXe siècle aux amateurs d’aujourd’hui, ils convoquent ces naturalistes qui n'ont jamais cessé de décrire le monde dans sa pluralité.

Podcast – Panique à l’université

Entretien avec Francis Dupuis-Déri, professeur au département de sciences politiques à l’Université du Québec à Montréal, à propos de son dernier livre, "Panique à l’université – Rectitude politique, Woke et autres menaces imaginaires", paru chez Lux et disponible en France depuis septembre 2022 : où il est question de panique morale, de pensée réactionnaire, d'intersectionnalité, de luttes sociales, de vie universitaire et de plein d'autres choses.

Devenir sans-terre, un chemin politique

Les parcours de retours à la terre prennent des voies multiples qui permettent souvent d'éprouver au plus près les enjeux politiques des territoires. Nous publions ici un entretien retraçant le cheminement de Muriel, passant de la gestion de projet humanitaire au mouvement brésilien des Sans Terre, pour un retour ancré en France.

Guatemala : une histoire de la violence

Ayant provoquée l’un des crimes de masse les moins connus du 20ème siècle, la guerre civile guatémaltèque a laissé des traces profondes dans les paysages comme dans les mémoires. Nous revenons sur cette histoire douloureuse avec le photographe mexicain James Rodriguez.

Pour que la dignité devienne une habitude

Événement politique capital en Colombie, l'élection récente d'une gauche alliée aux luttes féministes et anti-extractivistes a suscité de l'espoir à travers le monde. Avec le philosophe colombien Omar Felipe Giraldo, nous revenons sur cette victoire et sur les défis qu’elle devra affronter.

De l’emprise du gaz russe en Europe et en France

Peu avant la guerre en Ukraine paraît une enquête réalisée par Mickaël Correia : Criminels climatiques. Enquête sur les multinationales qui brûlent notre planète (La Découverte, 2022). Trois multinationales de l’énergie y sont minutieusement analysées. Parmi elles, le géant gazier russe Gazprom, entreprise proche de Poutine. L’auteur revient avec nous sur notre dépendance croissante à son égard et les défis géopolitiques qu’elle soulève.

Le hantement du monde

Zoonoses, pandémies, tout semble indiquer que la fréquence des catastrophes sanitaires provoquées par la modernité industrielle va s'accélérer au cours des prochaines décennies. Faut-il alors parler de Pathocène pour désigner notre temps?

Cause Animale, Luttes Sociales

Souvent réduite à un régime alimentaire ou à la lubie passagère d’une époque déboussolée, la cause animale est de plus en plus médiatisée mais aussi instrumentalisée, récupérée et dépolitisée. Dans l'anthologie qu'ils ont coordonné, Cause Animale, Luttes Sociales, Roméo Bondon et Elias Boisjean explorent ses racines historiques pour mieux souligner le non-sens d’un engagement animaliste qui se passerait d’une remise en cause du capitalisme.

Sols : entre contaminations et reconstitutions

David Montagne, enseignant-chercheur à AgroParisTech en sciences des sols, analyse dans cet entretien les enjeux liés à la contamination croissante des sols. Que faire de nos sols pollués ? Comment reprendre et cultiver les terres des villes en évitant les écueils de l'ingénierie ou d'une vision irénique de l'agriculture urbaine ?