Le Léviathan et le climat

/
Si la réflexion sur l’entrée des démocraties occidentales dans un régime d’état d’exception permanent est avancée, comment ce dernier va-t-il se combiner avec le réchauffement climatique ? Dans cette recension de l’incontournable Climate Leviathan, Alyssa Battistoni propose un questionnement inquiet sur les formes de la souveraineté politique planétaire et sur ses contestations.
A propos de Climate Leviathan: a Political Theory of Our Planetary Future, de Geoff Mann and Joel Wainwright, Verso, 2018.

Désétatiser nos imaginaires politiques et nos savoirs scientifiques

Face à l’effondrement environnemental qui s’annonce, l’État est-il un recours ou l’un des problèmes existentiels de l’espèce humaine ? Revisitant l'actualité de la pensée libertaire de l'écologie de Murray Bookchin, cet essai interroge l’hégémonie d'un modèle de scientificité promu par l’État. Il est temps de désétatiser notre imaginaire écologique.
Les appels à un renforcement de l’action de l’État se multiplient depuis quelques années : appel d’Aurélien Barreau avec des artistes...

Quelle histoire de la fabrique du consumérisme ?

/
Alors que partout les ravages d’une consommation excessive accentuent les inégalités à l’échelle mondiale et les dérèglements planétaires, est-il encore possible de décrire de façon triomphaliste l’entrée des Français dans l’ère de la consommation de masse et des supermarchés ?
A propos de Jean-Claude Daumas, La révolution matérielle. Une histoire de la consommation, France, XIXe-XXIe siècles, Paris, Flammarion 2018.

Vivre parmi les existants : une épreuve de monde

Bonnes feuilles – Comment repenser des manières d’habiter la Terre qui ne dissocient plus les êtres humains des non humains, c’est-à-dire qui donnent formes aux transformations réciproques des existants en les inscrivant dans des mondes communs ? Dans leur livre Le Toucher du monde, techniques du naturer (2019), David gé Bartoli et Sophie Gosselin nous invitent à réinventer notre rapport sensible au monde.
Extrait du livre Le toucher du monde, techniques du naturer, de David gé Bartoli et Sophie Gosselin, éditions Dehors, sept. 2019.

Le capital déteste tout le monde

/
[Bonnes feuilles] Quel temps politique traversons-nous ? Dans Le capital déteste tout le monde, Maurizio Lazzarato propose de repartir des années 1960 pour éclairer une série de phénomènes et notamment les liens entre néolibéralisme et néofascisme. Et porte un diagnostic sur l'état des forces qui pourraient s'opposer à la logique du capital.
Maurizio Lazzarato, Le Capital déteste tout le monde, Fascisme ou révolution, Paris, Editions Amsterdam, 2019. « Hors de...

Les prophéties politiques de Yuval Noah Harari

/
Le succès mondial des livres de Harari mérite réflexion. Derrière la synthèse scientifique qui déroule une histoire de l’humanité « vue du ciel » d'une stupéfiante clarté, se dessine une pensée dont la neutralité et le détachement épousent finalement de près les intérêts du capitalisme tardif. À l'horizon : l’asservissement d'une humanité surnuméraire à une élite de cyber-humains « augmentés ».
Un succès phénoménal Ses livres ont été traduits dans des dizaines de langues et vendus à des millions...

L’écologie de M. Propre

/
Un mois après le discours d'Édouard Philippe devant l'Assemblée nationale, que faut-il espérer du projet « d'accélération écologique » du gouvernement ? Au lieu de réduire fortement la production de déchet à la source, les mesures annoncées accentuent la tendance dominante de l'écologie qui privilégie responsabilité individuelle sur la transformation des modes de production.
Le 12 juin dernier, lors de son second discours de politique générale devant l’assemblée nationale, le premier ministre Édouard Philippe a...

Trois saisons en forêt. Contribution au mouvement en cours

/
Un mouvement inventif et multiforme pour la défense des forêts est en train d’émerger en France. Mais la question se pose de savoir ce qui peut rassembler et distinguer les différents acteurs de ce mouvement. Au fond, les luttes forestières ne peuvent-elles pas nous aider à reformuler certains problèmes cruciaux du combat écologiste et du mouvement climat actuels ?
L’obscurité des arbresVeille sur la vieDe la terre superficielleQui couvre la saillie rocheuse (…)Nul n’avait songéÀ craindreNon...