U.S.A. : fascisme ou abolition

/
Depuis plus d’une décennie, presque chaque élection à travers le monde se solde par ce constat d’impuissance navrante : prévoir le pire. Que penser des élections américaines du 3 novembre prochain ? Une défaite de Trump pourrait-elle se muer en un coup de force fasciste ? Une victoire de Biden offrirait peu de choses, mais pourrait être le point d’appui minimal pour expérimenter d’autres façons de vivre aux U.S.A.
Précipitation du fascisme J’entends certes décrire un phénomène qui n’est pas nouveau : l’histoire des U.S.A. commence...

Né·e·s de la Terre. Un nouveau mythe pour les terrestres

/
Que nous dit le malaise ressenti lorsque nous évoquons la « Terre - Mère » ? Émilie Hache retrace l’histoire de cette expression ambiguë, et exhume des récits négligés par la modernité chrétienne. Derrière l’analogie dévalorisante entre la Terre nourricière et les femmes fécondes, on trouve des mythes d’enfants qui viennent du fond de la Terre : l’affirmation, transformatrice, d’un lien de génération entre la Terre et les humains.
Traduction de "Born from Earth. A new myth for Earthbounds" dans l'ouvrage collectif The Science and Politics of Landing on Earth, Bruno Latour...

Démanteler la technosphère

/
Alors que le président Macron invoque le « tournant de l'innovation » pour imposer la 5G, il apparaît de plus en plus clairement que le discours du progrès linéaire sert le maintien d'un seul monde parmi d'autres. A partir d’une lecture du livre Mauvais temps, Jean-Baptiste Vidalou explore l’imposition des dispositifs de contrôle et d’organisation en réseau et les moyens d’y échapper.
« Les gens n'en ont rien à faire du monde réel.» Vaclav Smil, Transitions & Energies, N°4 A propos...

COVID-19 : vers une gouvernementalité anthropocénique

Le choix d’une mise à l’arrêt temporaire de l’économie réelle par l'adoption du confinement de masse ainsi que l’ensemble des mesures qui se sont suivies pour répondre à la propagation fulgurante de la Covid 19 semblent configurer une nouvelle forme de gouvernementalité s’appliquant à l’échelle planétaire et s’appuyant sur les technologies de contrôle numériques pour s’exercer : une gouvernementalité anthropocénique.
Que les États décident de mettre quasi-simultanément sous cloche environ 4 milliards d’êtres humains en les confinant chez eux, c’est sans précédent...

Les médecines terrestres face au coronavirus

Dans le contexte du Covid-19 et de la casse de l'hôpital public, nous prenons légitimement la défense de notre système de santé. Pourtant, l'épidémie actuelle ne doit-elle pas nous pousser à explorer d'autres formes de soin, au delà de l’institution médicale moderne ? Dans cet entretien, Thierry Thévenin et Lilian Ceballos défendent une médecine terrestre.
Dans la tourmente du covid-19, nous prenons légitimement la défense des personnels soignants et du système de soin, contre la dynamique...

« Tous à nos cabanes ! »

/
Comment penser les cabanes comme des lieux de l'élan critique et pas du repli psychologique ? Dans cette traversée de planches en planches, inspirée par Marielle Macé et Luc Boltanski, l'anthropologue Frédéric Keck nous invite à mettre à bas la "cité par projets" du capitalisme contemporain et à faire de ses débris des matériaux pour nos cabanes.
Un article publié par Le Monde le 26 mars 2020 révèle que depuis le confinement décrété obligatoire par le président de...

Choses vues

/
Qu’avons-nous vu depuis six mois, depuis le surgissement du virus, depuis l’avalanche de transformations qu’il a produites ? Comment empêcher que le poids de l’habitude et la force de l’amnésie acclimatent ce qui était alors nouveau, impensable, terrifiant ? S’il appelle sans doute, aussi, d’autres observations, d’autres enregistrements et d’autres reprises, ce texte propose une traversée de l’époque afin d’éviter, qu’avec le passage du temps, l’extraordinaire se mue en ordinaire et que le redoutable devienne légal.
Ce texte est publié simultanément avec Reporterre. Nous avons vu abolie en un claquement de doigts la liberté...

La tentation éco-fasciste : migrations et écologie

/
Alors que la question du « monde d'après » est sur toutes les lèvres et que la crise du capitalisme s'accentue, il nous a semblé important de nous interroger sur ce que pourrait être une politique éco-fasciste. À quoi pourrait ressembler une alliance entre le « vert » et le « brun »?
En 2019, le nombre de migrants internationaux à l’échelle mondiale a atteint 272 millions selon l’ONU, soit une augmentation de 51...