Végétarisme

Le goût de la viande et ses contradictions : réponse à J. Porcher

Les projets de production de viande in vitro inquiètent les défenseurs de la consommation de viande issue d'élevage non-industriel. Peut-on pour autant imputer aux adeptes du véganisme d'en être les idiots utiles, voire les promoteurs actifs ?

Manger in vitro et vivre sans les animaux, un projet inhumain

Jocelyne Porcher a longtemps défendu l'élevage (comme relation et travail en commun) contre les « productions animales » (l'élevage industriel, générateur de souffrance des travailleurs comme des animaux). Elle le défend à nouveau, cette fois contre l'alimentation biotech en soulignant que ce qui définit l'humain n'est pas qu'humain.